Les trottinettes électriques sont-elles l’avenir ? Noa Khamallah répond.

Les trottinettes électriques sont-elles l'avenir ? Noa Khamallah répond.

Jusqu’à récemment, l’image d’une trottinette se cantonnais à un simple jouet. Mais aujourd’hui, des entreprise comme celle de Noa Khamalla et Charge, ont changé cette perception avec les trottinettes électrique.

L’essor du scooter électrique

Bien que les trottinettes électriques existent depuis un certain temps, la popularité de ces dernierès n’a cessé de croître au cours des deux dernières décennies.

“L’évolution centrale dans la conception et la commercialisation des trottinettes électriques d’aujourd’hui est peut-être que les enfants ne sont plus le public principal” dit Noa Khamallah, fondateur de Charge.

Ne vous y trompez pas, les cibles sont encore jeunes. Il se trouve simplement qu’ils ont un ensemble de priorités différent.

  • Des étudiants sur le campus.
  • Les jeunes professionnels qui vivent et travaillent dans des environnements urbains.
  • Les personnes qui recherchent une nouvelle forme de mobilité urbaine.

Chacun de ces groupes offre un segment de marché qui tend à fuir les normes et les traditions du passé. Se balader en ville sur une trottinette à faible vitesse et sans émission de gaz d’échappement répond certainement aux besoins de ceux qui recherchent des alternatives.

Selon Noa Khamallah, il est facile de comprendre l’attrait de ce type de transport, dont l’attrait se manifeste par le fait qu’à partir d’un certain âge, les gens ont tendance à avoir l’air un peu maladroits en conduisant un scooter. Il n’y a pas non plus de mal à ce que les trottinettes électriques soient perçues comme des appareils simples et facilement accessibles, encore plus faciles à utiliser.

Comment fonctionnent les trottinettes électriques ?

Les trottinettes électriques sont aussi simples que les appareils de transport personnels.

Dans leur forme la plus simple, les trottinettes sont composées d’une plate-forme ou d’un plateau étroit, d’un guidon à tige en T avec un accélérateur et des freins à main, de deux roues (bien que certains modèles en aient trois ou quatre) et de suspensions avant et arrière. La plupart des trottinettes sont pliables, et certains modèles comprennent également un siège.

En matière de variation, les trottinettes sont ce qu’ils sont rappelle Noa Khamallah. Si elles sont trop modifiées, elles deviennent un moyen de transport totalement différent. Cependant, elles possèdent quelques caractéristiques clés pour lesquelles une légère différence a un impact significatif sur les performances.

Cela commence et se termine avec la batterie.

Capacité, autonomie, vitesse

L’attrait de la trottinette, comme mode de mobilité électrique, réside dans la simplicité de l’ensemble de l’entreprise. L’autre facette de son aspect pratique, en particulier pour les professionnels adultes, réside dans ses limites.

Noa Khamallah, dit qu’en raison de la taille réduite des trottinettes, la batterie embarquée est généralement plus petite qu’une boîte à câbles, ce qui signifie que les performances globales du véhicule ont leurs limites. Nulle part ailleurs cet impact n’est plus ressenti que par la capacité, l’autonomie et la vitesse.

Bien que la plupart des trottinettes électriques puissent atteindre des vitesses proches de 20 kilomètres par heure (certains modèles plus récents flirtent avec la barre des 30 kilomètres par heure), il est rare qu’un adulte puisse atteindre cette barre.

Cela fonctionne bien pour la conduite de trottinettes électriques en milieu urbain, car cela se prête à un conducteur plus confortable et plus confiant.

Sécurité

Comme pour la plupart des véhicules électroniques personnels, tels que les hoverboards, les monocycles auto-équilibrés et les Segways, c’est l’utilisateur qui détermine le plus souvent le degré de sécurité de l’appareil.

Le principal problème de sécurité avec les trottinettes est lorsqu’on les place parmi de grands groupes de piétons et de voitures, ce qui se produit actuellement dans un certain nombre de grandes villes.

Bien que tous les fabricants de trottinettes recommandent le port du casque, et que de nombreuses villes imposent le port du casque, très peu de conducteurs de scooters électriques le font.